Pressemeldung fr das Haus betreffend ffr Top-Meldung fr

Le jury a désigné l'auteure Laura Tirandaz et le traducteur Uli Menke comme lauréats. Le prix du public a été décerné à « Der Vorgang (Le processus) ».

La 15e édition du festival Primeurs s'est achevée samedi soir tard avec l'annonce des lauréat.e.s et la remise des prix : du 17 au 20 novembre 2021, six pièces d'une actualité brûlante du monde de l'écriture dramatique francophone étaient à découvrir de part et d'autre de la frontière franco-allemande. Pour la première fois dans les 15 ans d'histoire du festival, toutes les pièces en compétition ont été présentées en deux langues : au Carreau - Scène nationale de Forbach et de l'Est mosellan, le public a pu suivre trois pièces, dont les spectacles invités de la compagnie strasbourgeoise Epik Hotel et du Theater Stok Zürich, en français avec des surtitres en allemand - et au Funkhaus Halberg (Studio Eins) de la Saarländischer Rundfunk, il a pu assister à la pièce radiophonique en direct de SR 2 KulturRadio en allemand avec des surtitres en français. À la Alte Feuerwache, l'interprétation a même été assurée en direct sur place : grâce à une oreillette, les spectateurs et spectatrices ont pu écouter les lectures scéniques, mises en scène par l'ensemble artistique berlinois Label Noir ou la troupe d'acteurs du Théâtre National de la Sarre, en traduction simultanée française.

En se concentrant exclusivement sur le texte, indépendamment de sa mise en scène, le jury d'experts - composé de Dr. Yvonne Griesel (traductrice, surtitreuse, interprète et présentatrice), Andreas Jandl (traducteur, lauréat du prix de traduction Christoph Martin Wieland) et Dr. Gerda Poschmann-Reichenau (traductrice et dramaturge) - a désigné une auteure et un traducteur comme lauréats du 15ème festival Primeurs :

Le prix d'auteur.e.s doté de 3.000 € a été attribué à l'écrivaine française Laura Tirandaz, dont le texte Feu la Nuit (Lichter der Nacht) a convaincu sur toute la ligne. Le jury a argumenté que cette pièce riche en images et en imagination est aussi complexe que la vie elle-même et a fait l'éloge de sa complexité, rendue perceptible par des passages lyriques et surréalistes, par des moyens littéraires tels que des dialogues intérieurs et extérieurs. Avec de petites histoires « riches en images, en couleurs vocales et en registres, elle nous emmène avec aisance vers des thèmes essentiels tels que l'amitié, la perte et le deuil, et fait naître un tableau captivant à partir de la multitude de personnages, de situations et de scènes ».

Le prix des traducteur.rice.s doté de 1.000 € est décerné cette année à Uli Menke : le texte de Dorothée Zumstein « Meeting Point (Heim) » représente un défi particulier pour la traduction en raison de sa « profondeur historique », selon les explications du jury. Menke traduit de manière rythmée et adaptée à la scène, sans pour autant diminuer la crédibilité des personnages : « La traduction se distingue par un vocabulaire riche, clair et précis, qui donne naissance à des dialogues et à des scènes d'un seul tenant ».

Les prix d'auteur.e.s et des traducteur.rice.s sont offerts par le Théâtre National de la Sarre, les amis du Théâtre National de la Sarre ainsi que par le Saarländischer Rundfunk.

Et quel texte a été le mieux accueilli par le public ? Avec sa pièce au sujet d'une jeune femme dont le monde est bouleversé du jour au lendemain par une grossesse non désirée, l'auteure Catherine Verlaguet a touché la corde sensible des festivaliers - tout comme le jeu saisissant de Laura Sophia Becker : le prix du public non doté a été décerné à « Der Vorgang (Le Processus) » (traduction : Uli Menke, mise en scène : Johanny Bert).

image-14277
Primeurs - Festival für frankophone Gegenwartsdramatik 17.-20.11.2021 Prix Primeurs Übersetzung: Uli Menke | Prix Primeurs Autor*innen: Laura Tirandaz