2ème concert symphonique L´eau est la vie

Felix Mendelssohn Bartholdy (1809–1847)  Meeresstille und glückliche Fahrt D-Dur op. 27
Claude Debussy (1862–1918)  Rhapsodie für Altsaxophon und Orchester
Bedřich Smetana (1824–1884)  Aus dem Zyklus »Mein Vaterland«: »Die Moldau«, »Aus Böhmens Hain und Flur«, »Blaník«

Asya Fateyeva Photo: Marco Borggreve

Écoutez l'introduction


2ème concert symphonique L´eau est la vie

Felix Mendelssohn Bartholdy (1809–1847)  Meeresstille und glückliche Fahrt D-Dur op. 27
Claude Debussy (1862–1918)  Rhapsodie für Altsaxophon und Orchester
Bedřich Smetana (1824–1884)  Aus dem Zyklus »Mein Vaterland«: »Die Moldau«, »Aus Böhmens Hain und Flur«, »Blaník«

L’eau est essentielle à notre survie. Dans le monde d’aujourd’hui, une personne sur six ne dispose pas d’eau salubre en quantité suffisante. Nous dédions ce concert à l’eau, aux fleuves de nos régions et à la mer, qui, par notre faute, étouffe dans le plastique.

Dans le cycle « Ma patrie », Smetana capture dans sa musique la beauté de la nature du pays de Bohême. Le morceau le plus connu, « La Moldau », suit avec un lyrisme pittoresque le fleuve national de la République Tchèque de sa source jusqu’à l’Elbe.

« Mer calme et heureux voyage », de Felix Mendelssohn-Bartholdy, est aussi une transcription de l’eau en musique. On y respire littéralement l’odeur de sel et on y devine le vent sifflant qui fouette les vagues.

La « Rhapsodie pour orchestre et saxophone » n’a été remaniée par Jean Roger-Ducasse qu’après la mort de Debussy et a été jouée pour la première fois en 1919. Nous devons cette œuvre pour « bête à anche », comme Debussy appelait l’instrument auquel il n’était pas habitué, à sa commanditaire, la saxophoniste Elisa Hall, qui en a fait la demande au compositeur en 1901.


Palais des Congrès

Représentation

Distribution


Altsaxophon

Saarländisches Staatsorchester:

Timothy Braun, Haiganus Cutitaru, Lutz Barberger, Tae-Keun Lee, Emilia Gausse, Yi-Chun Lim, Peronnik Topp, Eri Inoue, Karla Beyer, Silke Sabinski, Anna Kudryavtseva, Jürgen Lantz, Sachiko Ota, Hiroko Tominaga-Topp

2. Violine:
Rocío García Pérez
Hanna Bruchholz
Isabelle Herhammer
Sachiko Doi
Ursula Pistorius
Pia Kopp
Maarja Oserov
Alexander Jergens
Adèle Winckler
Silke Schröder
Akiko Hirota-Jergens
Christine Christianus

Viola: Denis Theis, Fernando Bencomo, Haruko Imazawa, Isabelle Manck, Martina Schnepp, Friederike Jerrentrup, Michal Ondruj, Claudia Merkel-Hoffmann, Monika Bagdonaite, Naomi Ogino

Violoncello: Benjamin Jupé, Jan Krause, Marie-Hélène Brendle, Angela Prinz, Adrian Janke, Yejin Na, Bea Sallaberger, Jieun Yang

Kontrabass: Thomas Strey, Lutz Müller, Duck Kyu Yoon, Frank Grandjean, Motonobu Futakuchi, Balasz Orban

Klarinette: Günter Schraml, Jörg Lieser

Fagott: Katja List, Anso Fiedler, Nicolas Horry

Horn: Julie Moreau, Holger Nießing, Regina Mickel, Reinhold Ernst

Trompete: Christian Deuschel, Dominik Schugk

Posaune: Simon Seidel, Wolfgang Bichlmeier, Stefan Bender

Tuba: Bernd Schäfer

Pauke + Schlagzeug: Martin Hennecke, Johannes Walter, Dominik Minsch, David Reindl

Harfe: Catharina Mothes