#  Leyla-Claire Rabih | Saarländisches Staatstheater

Leyla-Claire Rabih

Leyla-Claire Rabih est metteure en scène. Après des études littéraires, elle a été formée à la mise en scène par Manfred Karge au Conservatoire Supérieur Ernst Busch de Berlin. Elle a été l’assistante de Thomas Ostermeier, Manfred Karge et Robert Cantarella. Pendant dix ans, elle concentre l’essentiel de ses activités en Allemagne. Elle travaille comme metteure en scène, alterne entre le théâtre subventionné et la scène indépendante, en axant son travail autour du répertoire contemporain et du travail avec de jeunes auteurs.


Elle crée en 2008 la compagnie Grenier/Neuf installée à Dijon et travaille sur les écritures contemporaines (Michel Vinaver, Virginie Thirion, Louis Calaferte., Momme Stockmann). Elle poursuit ses activités outre-Rhin, elle a travaillé avec le théâtre national pour la jeunesse THEATER AN DER PARKAUE à Berlin, avec une adaptation théâtrale de « Pour en finir avec Eddy Bellegueule » d’après Edouard Louis (2017) et la création de « Les Séparables » de Fabrice Melquiot en allemand (2019).
Depuis 2011, en tandem avec le traducteur Frank Weigand, Leyla-Claire Rabih est directrice de publication de la collection « SCÈNE, Neue französische Theaterstücke », qui depuis 1999 propose chaque année cinq pièces d’auteurs contemporains de langue française traduites en allemand.


Depuis 2013, elle travaille autour de la Syrie depuis 2011, d’abord avec Lettres syriennes/Lettres d’exil, puis avec la création de Chroniques d’une révolution orpheline en 2017 d’après des textes de Mohammad Al Attar.
En 2018, elle est lauréate du programme « Résidence sur mesure » de l’Institut français et séjourne à Beyrouth pour un temps de recherches pour le projet TRAVERSES sur les migrations récentes qui modifient les identités individuelles et collectives.