1er concert symphonique En contradiction

Sébastien Rouland chef d'orchestre, Judith Braun mezzo-soprane, Christian Schmitt orgue, Orchestre National de la Sarre

 

Claude Debussy Petite Suite
Hector Berlioz Les nuits d'été op. 7 (version pour mezzo-soprane)
Camille Saint-Saëns Symphonie n° 3 en ut mineur (« Symphonie pour orgue »)

 

Paris – la métropole traversée par la Seine a longtemps été le centre vibrant des artistes et des intellectuels, qui ont enrichis l'esprit de la ville de leur art et de leur culture. Le premier concert symphonique de la saison se consacre à un chapitre tout particulier de l'Histoire de France : la musique. Une musique sortie de la plume de trois compositeurs différents, pas moins de 118 ans d'Histoire de la musique, ce sont trois époques qui résonnent ici et témoignent de la variété musicale rayonnante de la France.

La « Petite Suite » de Claude Debussy, composée à l'origine pour piano, ouvre le concert avec un véritable caléidoscope : « Nous avons ici affaire à une espèce de suite chorégraphique en quatre épisodes courts, où l'on reconnaît souvent des sonorités des ballets de Léo Delibes. Mais on pense également à Chabrier, ou même à Fauré, et un doux souvenir de Borodin n'est parfois plus très loin », en a dit le musicologue belge Harry Halbreich.

Hector Berlioz fait figure de l'un des principaux représentants de la musique romantique en France, et, en tant que tel, il a ouvert la voie à ses collègues Debussy et Camille Saint-Saëns en matière d'esthétique musicale. Mais ses contemporains n'ont pas vraiment su apprécier ses mérites en termes de musique, ses compositions étaient à l'époque considérées comme révolutionnaires et incompréhensibles. Le titre de son cycle de lieder se révèle notamment trompeur : ainsi, Berlioz ne fait aucunement référence aux tièdes nuits d'été, mais esquisse des moments sombres pleins de mélancolie.

La 3ème symphonie de Camille Saint-Saëns est également enveloppée d'une aura étrange et rare. La « Symphonie pour orgue » a été composée à l'apogée de son œuvre artistique : « Ici j'ai donné tout ce que je pouvais donner ... je n'écrirai plus jamais une telle œuvre ».

atelier musical pour enfants lors des concerts du dimanche

Les enfants âgés de quatre à neuf ans passionnés de musique sont invités, pendant les concerts du dimanche, à découvrir en s'amusant les instruments de l'orchestre et une œuvre du programme. Cela commence à 10h30 et pendant l'entracte, des brezels et de l'eau sont distribués. Cette offre (3 € par enfant) est uniquement valable en association avec l'achat d'un billet pour le concert.

Inscription nécessaire à la billetterie : téléphone +49 (0) 681 30192-486, mail : kasse@staatstheater.saarland