2ème concert symphonique Une explosion sonore enigmatique

Gustav Mahler
Symphonie n°6 en la mineur

Sa 6ème symphonie « posera des énigmes », « auxquelles seule une génération, qui aura assimilé et digéré mes cinq premières, aura le droit de s'attaquer », prédit Gustav Mahler dans une de ses lettres. Nous ne nous faisons aucun souci. Le public de Sarrebruck a été très bien préparé par le Directeur de musique général Nicholas Milton avec un cycle Mahler. Cette sixième monumentale ne devrait pas être trop dure aux oreilles des auditeurs, mais représente certainement le prochain point culminant que tout le monde attend.

Le paysage sonore mis en scène par Mahler est l'une des œuvres les plus émotionnellement radicale de la musique autour de 1900. La symphonie exerce une attirance magique sur les auditeurs. Les symboles sonore tels que les cloches d'animaux représentent certes la solitude et l'isolement, le « son des cloches des troupeaux » serait la dernière chose « que l'humain entend lorsqu'il monte vers les sommets solitaires des Alpes » (Mahler), et elles sont en même temps, structurellement parlant, une anticipation de la Musique concrète – tout comme les coups de marteau dans le dernier mouvement, qui ont été interprétés par les apologistes d'un programme interne au sein de cette œuvre comme les « coups de hache du destin ».

Qu'est-ce qui est si enigmatique dans cette 6ème symphonie ? C'est le cosmos d'univers émotionnels contradictoires, avec lesquels Mahler enivre et submerge les auditeurs. L'indescriptible, l'énigmatique, cela arrive à la fin de sa sixième, dans un final tel que « l'image de l'Ancien Testament de l'écriture flamboyante avec sa prophétie d'une fin destructrice » (Mathias Hansen), qui surgit de nulle part. Cela rapelle une Tabula rasa de tout ce qui a été construit dans les mouvements précédents. Ici s'arrête le plaisir avec une fermeté sans faille et même l'auditeur se retrouve face à des expériences à caractère existentiel.

CONSEIL : atelier musical pour enfants lors des concerts du dimanche

Les enfants âgés de quatre à neuf ans passionnés de musique sont invités, pendant les concerts du dimanche, à découvrir en s'amusant les instruments de l'orchestre et à découvrir une œuvre du programme. Cela commence à 10h30 et pendant l'entracte, des bretzels et de l'eau sont distribués. Cette offre (3 € par enfant) est uniquement valable pour les personnes munies d'une billet pour le concert.

Distribution


Chef d'orchestre
Orchestre National de la Sarre