6ème concert symphonique FUITE VERS LA FORCE

Chef d'orchestre Sébastien Rouland, piano Sophie Pacini, Orchestre National de la Sarre

 

Wolfgang Amadeus Morzart Concerto pour piano et orchestre n° 21 en ut majeur KV 467

Anton Bruckner Symphonie n°4 en mi bémol majeur WAB 104 « Romantique »


C'est apparemment avec une grande confiance en soi que Bruckner s'est lancé dans la composition de sa 4ème symphonie. En effet, parmi les rares propos couchés sur le papier, ceux datés de l'année de la quatrième (1847) sont sans équivoque : « Étant donné que sur le plan spirituel, la situation mondiale actuelle n'est que faiblesse, je m'enfuie vers la force et compose de la musique puissante. » Cette symphonie puissante, peut-être sa symphonie la plus connue, est la seule à laquelle Bruckner donna un titre : la « Romantique ». Bruckner parle du premier mouvement à l'un de ses amis en ces mots : « Ville médiévale – à l'aube – des tours de la ville retentissent des appels au réveil – les portes s'ouvrent – des chevaliers se lancent au-dehors sur de fiers chevaux – la magie de la forêt les entoure – bruissements d'arbres – chant d'oiseau – c'est ainsi que se dessine le tableau romantique. »

Mais dans sa « Romantique », Bruckner n'a pas composé de scènes du genre sans paroles, mais a plutôt fait résonner, sur la base de sa croyance inébranlable, un mysticisme général de la nature. En effet, les œuvres d'Anton Bruckner sont dans un certains sens des œuvres religieuses, des confrontations avec Dieu. On a parlé du sens cosmique de ses compositions symphoniques. Ses progressions sont des progressions sans accélération ; le terme Stringendo ne doit pas exister pour le chef d'orchestre dans les œuvres de Bruckner ; il s'agit de plonger plus avant dans la thématique jusqu'à atteindre le seuil du caractère hymnique et céleste.

La musique de Bruckner appelle au calme, à se laisser habiter par la musique, à s'ouvrir entièrement à elle ; et c'est là qu'opère la révélation. Au contraire, personne ne peut dire pourquoi la musique de Mozart est pour tous une révélation, qu'ils soient des spécialistes du genre ou sans aucune formation musicale. C'est comme ça. L'incompréhensible de sa musique ne peut pas être traduit en paroles. Avec son concerto pour piano en ut majeur, Mozart est même devenu un compositeur de musique de film à titre posthume. Le deuxième mouvement a acquis une incroyable popularité dans la bande originale du film suédois « Elvira Madigan », et ne manquera pas de séduire le public.

 

atelier musical pour enfants lors des concerts du dimanche

Les enfants âgés de quatre à neuf ans passionnés de musique sont invités, pendant les concerts du dimanche, à découvrir en s'amusant les instruments de l'orchestre et une œuvre du programme. Cela commence à 10h30 et pendant l'entracte, des brezels et de l'eau sont distribués. Cette offre (3 € par enfant) est uniquement valable pour les personnes munies d'un billet pour le concert.