7ème concert symphonique BEAU À PLEURER

Christian Jost chef d'orchestre, Simon Höfele trompette, Orchestre National de la Sarre

 

Samuel Barber Adagio for Strings
Christian Jost Pietà - In memoriam Chet Baker, concerto pour trompette et orchestre
Erich WolfgangKorngold Symphonie en fa dièse majeur op. 40

 

Christian Jost, Artist in Focus de l'Orchestre National de la Sarre, est présent lors du 7ème concert symphonique aussi bien en sa qualité de compositeur que de directeur musical. « Pietà » fait partie de sa trilogie requiem et porte le sous-titre « In memoriam Chet Baker ». Jost a dédié son œuvre à l'icône de jazz Chet Baker, l'extraordinaire trompettiste et chanteur de jazz, qui en 1988, toxicomane et malheureux, se jette par la fenêtre de son hôtel. Ce n'est cependant pas un pur morceau de jazz, même si la trompette solo évoque l'esprit de Chet Baker, une douce mélancolie jazz, tendre et presque dans la retenue. « Pietà » est plutôt une méditation pour trompette et orchestre.

Le concert symphonique très émotionnel s'ouvre sur l'Adagio de Samuel Barber, à l'origine le mouvement lent de son quatuor pour cordes op. 11 (1936). En gardant le numéro d'opus, Barber l'a ensuite arrangé pour un orchestre de cordes, sur les conseils d'Arturo Toscanini. Avec ses thèmes élégiaques et les sonorités obscures, cette musique transforme le sentiment de tristesse en complainte et va droit au cœur. Samuel Barber n'appréciait cependant pas que l'on réduise son œuvre à cette seule pièce. Barber avait composé un magnifique opéra, « Vanessa », de nombreuses œuvres pour orchestre et de musique de chambre, qui n'ont cependant pas atteint la même popularité que l'Adagio. À travers l'émotion pure qu'irradie cette œuvre, ses harmonies hypnotiques, elle a été utilisée dans de nombreux films, notamment « La grand dictateur », « Platoon » et « Il faut sauver le soldat Ryan », ou encore à l'occasion de l'enterrement de chefs d'états et fait à présent partie intégrante de la culture pop.

Erich Wolfgang Korngold a créé d'extraordinaires œuvres de musique de chambre, de lieder, des piéces pour orchestre, et a notamment rencontré un grand succès avec son opéra « La ville morte ». La symphonie en fa dièse majeur est la seule symphonie de Korngold et peut-être son œuvre la plus moderne. Même s'il ne peut renier dans cet opéra ses origines de compositeur post-romantique et son passage à Hollywood, il ose ici un ascenseur émotionnel, des dissonances audacieuses et des déchirements rythmiques, et il compose dans sa dernière période créatrice une œuvre magnifique d'une rare force émotionnelle.

atelier musical pour enfants lors des concerts du dimanche

Les enfants âgés de quatre à neuf ans passionnés de musique sont invités, pendant les concerts du dimanche, à découvrir en s'amusant les instruments de l'orchestre et une œuvre du programme. Cela commence à 10h30 et pendant l'entracte, des brezels et de l'eau sont distribués. Cette offre (3 € par enfant) est uniquement valable pour les personnes munies d'un billet pour le concert.

Inscription nécessaire à la billetterie : téléphone +49 (0) 681 30192-486, mail : kasse@staatstheater.saarland

Représentation


Palais des Congrès


Dimanche, 24. Mai 2020, 11:00

10:30 Uhr Kindermusikwerkstatt: Voranmeldung unter (0681) 3092-486


Lundi, 25. Mai 2020, 20:00