7ème concert symphonique Voyage en musique

Fazil Say
« Großer Basar » Rhapsodie pour orchestre op. 65 (2016)

Maurice Ravel
Concerto pour piano et orchestre en sol majeur

Modest Mussorgsky
Images d'une exposition
(instrumentation de Maurice Ravel 1927)

 

Avec sa Rhapsodie pour orchestre, Fazil Say fait apparaître à Sarrebruck l'emblême d'Istanbul, le grand bazar. Dès les premières notes, on le voit sortir de terre : un bâtiment vieux de plusieurs siècles avec une multitude de petites échoppes et de ruelles qui invitent à s'y attarder, à chiner et à rêver. Des rires résonnent et un joyeux brouhaha égaye cet endroit ; entouré de coins et recoins ombragés, qui dispensent une sensation de calme et d'intimité. Dans la composition de Say, des ponts sont bâtis. Ces ponts tellement essentiels et fondamentaux à notre époque. Des mélodies aux sonorités turques s'entrelacent avec les structures formelles des poèmes symphoniques du Romantisme et des instrumentations modernes ; cette œuvre aux tonalités merveilleuses témoigne que l'échange interculturel n'a pas de prix. La musique fait office d'intermédiaire existentiel car elle n'a pas besoin de mots pour parler un langage universel. Maurice Ravel aussi bénéficie de ses voyages et intègre les impressions qu'il rapporte de sa tournée aux États-Unis directement dans la sonorité de ses compositions. Il découvre aux États-Unis les éléments du jazz et ne cache pas son admiration pour ce style de musique en intégrant dans son concerto pour piano des éléments clairement jazzy.

Mussorgsky, lui-aussi, décrit dans sa composition des souvenirs d'images et de scènes qui ont manifestement laissé leur empreinte dans son esprit. Il partage avec l'auditeur ses souvenirs, impressionnants d'émotion et de clarté, et l'entraîne dans un parcours à travers l'exposition de son ami disparu Viktor Hartmann. Pour ce 7ème concert symphonique de la saison, le public se voit emporté pour un voyage dans des régions surréalistes, dans le monde mémoriel et affectif de compositeurs qui nous dépeignent ces mondes étrangers, les faisant apparaître si proches et familiers.

atelier musical pour enfants lors des concerts du dimanche

Les enfants âgés de quatre à neuf ans passionnés de musique sont invités, pendant les concerts du dimanche, à découvrir en s'amusant les instruments de l'orchestre et une œuvre du programme. Cela commence à 10h30 et pendant l'entracte, des brezels et de l'eau sont distribués. Cette offre (3 € par enfant) est uniquement valable pour les personnes munies d'un billet pour le concert.

Distribution


Chef d'orchestre

Piano
Orchestre National de la Sarre