Voix de presse


»Sehr klug und gewissenhaft widmet Höckmayr sich jeder Rolle, jedem Sänger. Und selten habe ich Sänger auf der Bühne so gut spielen sehen.«

Mehr hören ...

Barbara Grech, SR3 Saarlandwelle, 9. September 2019

»Fantastische solistische Leistungen, besonders der Sopranistinnen Smolka und Wilson. Das Orchester musiziert mit spritziger Spielfreude.«

Johannes Kloth, Saartext, 9. September 2019

»Bis in die kleine Verästelung lotet das Saarländische Staatsorchester die komplexe und doch so eingängige Musik Mozarts aus, findet für jede Stimmung den richtigen Ton. Auch wer glaubt, seinen Mozart zu kennen, kann ihn hier noch einmal neu entdecken.«

Mehr lesen ...

Konstanze Führlbeck, Die Rheinpfalz, 10. September 2019

»Klug inszeniert und verlockend gesungen liefern diese drei Stunden Oper jede Minute gute Gründe, der großen Verführung Theater zu erliegen.«

Oliver Schwambach, Saarbrücker Zeitung, 10. September 2019

LE NOZZE DI FIGARO Les Noces de Figaro

LA VIE DE COUR
Charades ambiguës et autres jeux de désir

Les historiens nous pardonnerons cette expression, mais le dernier tiers du 18e siècle était comparativement plutôt calme sous les Habsbourg. Une guerre de succession bavaroise, surnommée ironiquement « guerre des pommes de terre », s'est terminée sans coup de feu autour de la table verte. Et les potentats préféraient échanger des territoires plutôt que de faire couler le sang. La cour avait donc tendance à s'ennuyer. Et quoi de mieux pour y remédier que les charades ambiguës et autres jeux de désir. On pourrait dire : rococo olé olé. L'opéra de Mozart « Les Noces de Figaro » respire l'ennui féodal et les distractions chargées en érotisme. En effet, un éventail mal tenu ou un clin d'œil peuvent avoir des conséquences fatales dans le langage secret des oisifs féodaux. Ce problème nous est familier, non ? De nos jours, où l'on se rencontre sur Internet, un petit clic peut avoir de graves conséquences, ou bien apporter ce bonheur tant attendu. C'est de ce frisson dont est tissée l'œuvre de Mozart, et rien d'étonnant à ce que la noblesse portait un regard critique sur la comédie. En effet, le droit du Prince à la première nuit avec une femme est ouvertement critiqué, et pas seulement derrière l'éventail. Au scandale ! Malgré tous les progrès : cette forme d'Ingérence et d'abus de pouvoir est encore d'actualité 233 ans plus tard.

Plusieurs fois nominée pour ses mises en scène par les magazines spécialisés, Eva-Maria Höckmayr, une jeune metteure en scène, a présenté la saison dernière un « Couronnement de Poppée »au Staatsoper Unter den Linden considéré par la critique comme une « soirée qui entrera dans l'histoire ». Son signe distinctif : une précision finement psychologique dans du théâtre passionnant.

Première


Théâtre National

08.09.2019

Représentation


Théâtre National

In italienischer Sprache mit deutschen und französischen Übertiteln

Vendredi, 18. Oct 2019, 19:30

Contessa Olga Jelinkova
Cherubino Carmen Seibel
Almaviva Salomón Zulic del Canto
Figaro Markus Jaursch
Basilio / Curzio Algirdas Drevinskas
Antonio Vadim Volkov


Samedi, 30. Nov 2019, 19:30

Vendredi, 13. Déc 2019, 19:30

Samedi, 04. Jan 2020, 19:30

Jeudi, 09. Jan 2020, 19:30

Samedi, 11. Jan 2020, 19:30

Distribution


Direction musicale
Mise en scène
Design lumières
Dramaturgie
Répétiteur pour les choeurs

La Contessa d´Almaviva
Susanna
Cherubino
Marcellina
Bartolo
Don Basilio/Don Curzio
Das Saarländische Staatsorchester
Der Opernchor des Saarländischen Staatstheaters
Die Statisterie des Saarländischen Staatstheaters