La Passagère

RESSENTIR L'INDICIBLE
Des chefs d'œuvre contre l'oubli 

 

Provoquant, poétique, drôle et magnifique : nous cherchons vainement l'adjectif exact permettant de décrire la musique de Mieczysław Weinberg. De grands maîtres tels que Dmitri Chostakovitch étaient enthousiasmés par son travail, mais les censeurs soviétiques n'étaient pas de cet avis. C'est ainsi que l'opéra de Weinberg, « La Passagère », composé en 1968, a été représenté pour la première fois en 2010, et rencontré un succès exceptionnel. L'œuvre est basée sur le roman du même nom de Zofia Posmysz. L'histoire émouvante relate la rencontre entre une ancienne détenue du camp de concentration d'Auschwitz et l'une de ses anciennes surveillantes. Marta reconnaît sa tortionnaire Lisa au cours d'une croisière après la guerre. Le texte et la musique alternent, comme dans un film, entre le passé et le présent. Ce qui commence comme un rêve pour Lisa, son voyage de noce, se transforme au fur et à mesure en cauchemar : Lisa a caché à son mari son passé en tant que surveillante dans un camp de concentration et petit à petit, la vérité se dévoile ... La musique de Weinberg alterne, malgré toute la gravité de l'histoire, de manière virtuose entre la mélancolie et la bravade, entre le pathos symphonique et la légèreté jazzy. Elle est fougueuse, ironique, décrit le froid de l'âme et l'amour désespéré. À une époque où les rockstars s'habillent comme des prisonniers de camp de concentration pour des raisons de marketing, ce chef d'œuvre musical remet des choses en perspective qui risqueraient de dériver dans la minimisation : il nous rappelle que le génocide des juifs pendant la deuxième Guerre mondiale n'est pas seulement un chapitre d'un livre, pas une « crotte de mouche », mais qu'il s'agit de destins individuels d'êtres humains sensibles par millions.

Le metteur en scène et chorégraphe Demis Volpi compte parmi les stars du milieu de la mise en scène. Il a déjà remporté de nombreux prix dans la danse et part désormais à la conquête du monde de l'opéra. À partir de la saison 2020/2021, Demis Volpi prendra la direction de la danse au Deutsche Oper am Rhein.

Première


Théâtre National

09.05.2020

Représentation


Théâtre National

En plusieurs langues, surtitré en allemand et en français

Samedi, 09. Mai 2020, 19:30

Dimanche, 17. Mai 2020, 18:00

Samedi, 23. Mai 2020, 19:30

Vendredi, 29. Mai 2020, 19:30

Samedi, 06. Juin 2020, 19:30

Vendredi, 19. Juin 2020, 19:30

Samedi, 27. Juin 2020, 19:30