Les Pêcheurs de Perles

L'AMOUR RÉGIT
Des mélodies d'une force prodigieuse

Les nuages de poudre de la guerre franco-chinoise se sont à peine dissipés que la France peut planter un autre drapeau tricolore sur la carte du monde : cette fois en 1863 au Vietnam. Depuis environ 1650, on parle français en Inde occidentale, du moins les colonisateurs. Et bien que nous autres en Allemagne soyons mal placés pour montrer du doigt nos voisins, il est cependant intéressant que « Les Pêcheurs de Perles » de Georges Bizet aux tonalités exotiques, datant de 1863, puisse être redécouvert d'un point de vue actuel. Le pianiste virtuose et compositeur de « Carmen » est en effet parvenu à raconter en musique l'histoire exotique brute de deux Indiens, dont l'amitié est en jeu après une trahison, de manière si émouvante que cela nous touche encore aujourd'hui. L'amour (même celui entre amis) prévaut dans l'opéra sur les règles religieuses. Voici un message qui était tout aussi actuel en Europe centrale et l'est toujours. Georges Bizet, voix critique de l'Église, nous captive avec des mélodies intimes et simples, qui développent une force prodigieuse, aussi bien dans les solos que dans les chœurs. Enrico Caruso est devenu une superstar de l'avant-dernier tournant de siècle grâce à son interprétation de l'air « Je crois entendre encore ». Dès la premiére note, nous tombons sous le charme de ses vieux enregistrements sur phonographe que l'on trouve sur Internet. À New York, « Les Pêcheurs de Perles » est encore aujourd'hui un opéra culte, et étant donné notre proximité immédiate avec la France, nous sommes dans l'obligation d'entretenir cet opéra.

Susanne Lietzow a fait une école de mode à Vienne, suit ensuite des études de sculpture à New-York puis une formation de théâtre à Innsbruck, sa ville natale. Depuis 1999, elle met en scène notamment au Deutscher Nationaltheater Weimar, au Staatsschauspiel de Dresden, au Volkstheater de Vienne et au Schauspiel Stuttgart. Avec « Les Pêcheurs de Perles » de Georges Bizet, c'est la première fois qu'elle crée une mise en scène pour le Théâtre National de la Sarre.

Première


Théâtre National

12.06.2020

Représentation


Théâtre National

En français, surtitré en allemand et en français

Vendredi, 12. Juin 2020, 19:30

Samedi, 20. Juin 2020, 19:30

Mardi, 23. Juin 2020, 19:30

Vendredi, 26. Juin 2020, 19:30

Vendredi, 03. Juil 2020, 19:30

Dimanche, 05. Juil 2020, 18:00