Marguerite

THATʼS PARIS
L'amour sous la résistance

 

Le destin ne connaît pas de point d'orgue. Lorsque nous avons décidé de mettre au programme la comédie musicale « Marguerite » du compositeur oscarisé Michel Legrand, nous étions encore en contact avec lui. Mais la légende de musique de film et de jazz décède début 2019 et ce qui avait commencé comme un joyeux « Nous » se transforme en « Hommage à toi ». Legrand, qui a écrit un chapitre de l'histoire cinématographique avec « Les Parapluies de Cherbourg » et « Yentl », a créé avec « Marguerite » une comédie musicale qui représente une profonde révérence devant Paris, le jazz et la soif de vivre de toute une génération. L'action débute dans la métropole qui longe la Seine sous l'occupation allemande, nous sommes en 1942. Marguerite, autrefois chanteuse de jazz célèbre, est la maîtresse de l'officier allemand Otto et tombe amoureuse du musicien Armand, qui n'est pas seulement un joueur de jaz talentueux, mais qui combat également l'occupant allemand au sein de la résistance. Legrand compose une musique splendide qui accompagne les amoureux à travers les errements et les épreuves d'une époque où tout est une question de survie. Nous reconnaissons la « Dame aux Camélias » de Dumas, souffrons avec les personnages comme dans « La Bohème » et percevons notre réelle proximité actuelle avec nos amis français. Michel Legrand a intégré dans « Marguerite » sa passion pour la chanson et le jazz. Cette musique réveille une joie, aussi colorée que les 2 chevaux des années 70, qui respire Hollywood et fait résonner Barbra Streisand dans nos oreilles. Cependant, dans « Marguerite » aussi, le destin ne connaît aucune pitié. Mais nous crions : « Vive la France, vive le Jazz et vive Michel Legrand ! »

La metteure en scène et chorégraphe Pascale-Sabine Chevroton a mis en scène avec un grand sérieux, mais la main légère, de grandes comédies musicales sur les scènes auropéennes et impressionne avec ses productions riches en images. Elle a également mis en scène « Lady Macbeth von Mzensk », « Ariadne auf Naxos » ou « La traviata ».

Première


Théâtre National

07.12.2019

Représentation


Théâtre National

Mit deutschen und französischen Übertiteln

Samedi, 07. Déc 2019, 19:30

Jeudi, 12. Déc 2019, 19:30

Mercredi, 18. Déc 2019, 19:30

Samedi, 21. Déc 2019, 19:30

Jeudi, 26. Déc 2019, 18:00

Vendredi, 10. Jan 2020, 19:30

Dimanche, 12. Jan 2020, 18:00

Mardi, 14. Jan 2020, 19:30

Samedi, 18. Jan 2020, 19:30

Samedi, 25. Jan 2020, 19:30

Dimanche, 16. Fév 2020, 18:00

Samedi, 21. Mars 2020, 19:30

Dimanche, 29. Mars 2020, 18:00

Samedi, 11. Avr 2020, 19:30

Mardi, 12. Mai 2020, 19:30