Voix de presse


»All diesen Personen gibt Sänger Salomón Zulic del Canto , ausgestattet mit Headset und Handmikrofon, ein Gesicht und eine Stimme. Sein strahlend kraftvoller und falsettfähiger Bariton meistert jede Ton- und Stimmungslage, dazu verkörpert er intensiv jedes Entwicklungsstadium: das daddelnde Kind; den zynisch kriegslüsternen, ja tötungsgeilen Rekruten; den verängstigten, hilflosen Soldaten; den gebrochenen Veteran. (...) Verdienter Riesenapplaus.«

Saarbrücker Zeitung, 19.2.2019, Kerstin Krämer

»Dass der „Solist Salomón Zulic seine Partie mit beeindruckender stimmlicher Präsenz meistert, zusammen mit dem Kammerensemble des Staatsorchesters macht er Littles düstere, schillernde Partitur zu einem musikalischen Erlebnis.«

SR3 Saarlandwelle, 18.2.2019, Johannes Kloth

Soldier Songs

PEURS ET ESPOIRS EN UNIFORME
Un compositeur d'opéra à l'assaut du hit-parade

Les opéras modernes ne sont pas cools, mais leurs compositeurs sont-ils inconnus ? Non. Parmi les 50 meilleurs albums de l'année 2016, David T. Little arrive aux États-Unis en place 19, non loin de Rihanna (12) ou Radiohead (15). Le Théâtre National de la Sarre s'est assuré la première germanophone de « Soldier Songs », composé par ce compositeur né en 1978, qui thématise un sujet encore et toujours d'actualité : des Hommes qui deviennent des soldats et doivent tuer d'autres Hommes, se retrouvant à la limite de l'humanité. En effet, nous nous différencions d'autres primates par la possibilité que nous avons de régler des conflits verbalement. Les « Soldier Songs » ont été jusqu'à maintenant uniquement représentées au États-Unis alors qu'elles devraient être chantées partout à travers le monde. Le compositeur David T. Little associe la musique rock à la musique classique, et part à la recherche de sonorités qui aident à exprimer l'innommable. En effet, des soldats de nombreuses cultures sont psychiquement « détruits » afin de leur ôter tous scrupules. La musique parvient facilement à surmonter les barrières de la langue et des religions. Avec les « Soldier Songs », David T. Little tente de donner une expression sonore aux peurs, rêves et espoirs des porteurs d'uniforme. La fascination et la résignation sont très proches chez ce compositeur, au sujet duquel le « New York Times » a écrit qu'il compte parmi les meilleurs compositeurs de notre époque.

Jochen Strauch (mise en scène) a appris le métier de metteur en scène puis a fait ses premières expériences à Cologne, Munich et Hambourg et a travaillé comme metteur en scène indépendant. Il rejoint en 2009 le Thalia Theater Hamburg, où il prend la direction du secteur de la communication. Depuis 2016, il est à nouveau metteur en scène indépendant.

Première


Alte Feuerwache

17.02.2019

Distribution


Direction musicale
Mise en scène
Décors et costumes

Saarländisches Staatsorchester
Statisterie des Saarländischen Staatstheaters