# 6. Sinfoniekonzert | Saarländisches Staatstheater

6ème concert symphonique Grandeur et nouveauté

Carl Philipp Emanuel Bach Symphonie en ré majeur Wq 183/1

Ludwig van Beethoven Concerto pour piano et orchestre n° 2 en si bémol majeur op. 19

Alexander Zemlinsky « La sirène » Fantaisie pour orchestre d'après Hans Christian Andersen

6ème concert symphonique Grandeur et nouveauté

Carl Philipp Emanuel Bach Symphonie en ré majeur Wq 183/1

Ludwig van Beethoven Concerto pour piano et orchestre n° 2 en si bémol majeur op. 19

Alexander Zemlinsky « La sirène » Fantaisie pour orchestre d'après Hans Christian Andersen

Carl Philipp Emanuel Bach, le deuxième fils survivant de Jean-Sébastien Bach, reçoit sa formation musicale, selon ses propres dires, de son père : « En matière de composition et de piano, je n'ai jamais eu d'autre maître que mon père ». Et pourtant, il s’engage dans une voie de composition totalement autonome : avec sa première symphonie, il est généralement considéré comme le précurseur du classicisme viennois.

Ludwig van Beethoven suit également des voies individuelles, souvent révolutionnaires. L'originalité de son langage sonore transparaît dès son premier concerto pour piano, aujourd'hui considéré comme son deuxième : un rythme marqué se heurte à un lyrisme éthéré.

La Fantaisie pour orchestre d'Alexander Zemlinsky est née de son amour malheureux pour son élève Alma Schindler, qui se tourne bientôt vers Gustav Mahler, éphémère défenseur du compositeur. Dans sa musique, il suit très précisément le modèle du conte de fées et raconte, de la manière la plus exubérante et la plus enivrante que l'on puisse imaginer, dans un style d’art nouveau irisé et chatoyant, un grand amour qui n'a pourtant jamais été réalisé.


Palais des Congrès

Représentation

Dimanche, 16. Avr 2023, 11:00

Introduction 30 Min avant



Lundi, 17. Avr 2023, 19:30

Introduction 30 Min avant



Distribution

Dirigat und Klavier: Stefan Vladar 

Saarländisches Staatsorchester