["Française"]

L’Enlèvement au sérail

Singspiel en trois actes de Wolfgang Amadeus Mozart …

ven. 10. Mai
19:30 Uhr
Billets
mer. 15. Mai
19:30 Uhr
Billets
sam. 25. Mai
19:30 Uhr
Billets
sam. 01. Juin
19:30 Uhr
Billets
dim. 09. Juin
18:00 Uhr
Billets
sam. 15. Juin
19:30 Uhr
Billets
mar. 18. Juin
19:30 Uhr
Billets
ven. 28. Juin
19:30 Uhr
Billets

18:45 Introduction en français

dim. 30. Juin
14:30 Uhr
Billets
mer. 03. Juil
19:30 Uhr
Billets
Théâtre National 30 Min avant A partir du 10.05.2024 En allemand surtitré en allemand et français
ven., 10. Mai, 19:30 UhrBillets
mer., 15. Mai, 19:30 UhrBillets
sam., 25. Mai, 19:30 UhrBillets
sam., 01. Juin, 19:30 UhrBillets
dim., 09. Juin, 18:00 UhrBillets
sam., 15. Juin, 19:30 UhrBillets
mar., 18. Juin, 19:30 UhrBillets
ven., 28. Juin, 19:30 UhrBillets
dim., 30. Juin, 14:30 UhrBillets
mer., 03. Juil, 19:30 UhrBillets

L’Enlèvement au sérail

Singspiel en trois actes de Wolfgang Amadeus Mozart | Livret de Johann Gottlieb Stephanie le Jeune d’après Christoph Friedrich Bretzner | En allemand surtitré en allemand et en français

Quels fossés l’amour peut-il combler ? Telle est la question centrale de « L’Enlèvement au sérail ». Car même si Konstanze, enlevée à l’étranger, se languit de son amant Belmonte, elle apprend au sérail du Bassa Selim, dans la contradiction des cultures, à comprendre la complexité de l’être humain ainsi que de l’amour. Les tentatives de libération de Belmonte se transforment en épreuve pour la relation, et les visions du monde de tous les intéressés vacillent. La jeune femme est ainsi confrontée à la décision de savoir à quel monde elle veut appartenir.

L’œuvre de Mozart est un grand opéra dans l’habit du singspiel : d’une simplicité touchante et en même temps d’une immense virtuosité, elle est à la fois comique et profondément sensible, mettant en avant la puissance de l’humanisme et du pardon.

 

Avant le spectacle venerdi, 28.6.: 18:45 Introduction en français

Distribution

Direction musicale

Justus Thorau

Nachdirigat

Julius Zeman

Mise en scène

Tomo Sugao

Scénographie

Pascal Seibicke

Videodesign

Johannes Kulz